En cette fin de première saison, les cafés pédagogiques ont esquissé un lien avec les ateliers de pédagogie curieuse du collegium Sciences Humaines et Sociales, dont ils se sont largement inspirés. Le lien s'est établi via la visio-conférence, les derniers ateliers de pédagogie curieuse se déroulant sur 3 points de réception, dont l'un à l'UFR Sciences Fondamentales et Appliquées (SciFA) du collegium Sciences et Technologies, à Metz, sur le campus de Bridoux de l'université.

L'une des options qui s'offrent à nous pour l'organisation de la deuxième saison des cafés est, à mon avis, le couplage entre les ateliers et les cafés. En effet, cette première saison a permis de mettre en exergue le fait que la réflexion pédagogique dépend assez peu de la discipline enseignée. L'organisation de deux dispositifs différents pour deux collegium différents de l'université de Lorraine n'est peut être pas nécessaire, voire peut se révéler contre productif.

Voilà une idée que je me permets de jeter aux quatre vents car, étant appelé vers d'autres responsabilités, comme la direction de mon laboratoire, je n'aurai pas la prétention de mener de front toutes ces activités avec suffisamment d'implication. Malgré donc cette année stimulante dans les café pédagogiques, et quelques autres années qui ont précédé, notamment à la présidence de la commission Pédagogie de l'UFR SciFA et au Conseil Stratégique d'Ingénierie et d'Innovation Pédagogique de l'université de Lorraine, le concept des cafés est le premier du genre à transmettre. Prenez, reprenez, transformez. C'est avec attention que je suivrai la saison 2 !

Le suspens est à son comble.